L’intolérance à la nouveauté proportionnelle à l’âge ?

640px-Musique_dans_le_noir[1]

On m’a appris quand j’étais petit que les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.
Qu’il faut rester ouvert à tout, et surtout aux nouvelles choses, à ce qui nous est inconnu et qui sort de l’ordinaire, qui nous sort de notre zone de confort.
Pourtant, il apparaît que plus on vieillit, plus on s’emplit de jugements, et d’avis (définitivement) arrêtés.

Je m’explique et j’en arrive au sujet qui m’intéresse présentement : La Musique

Tout d’abord je dois préciser que j’aime tout style de musique ou presque mais que je suis (très) loin d’être un expert dans les genres et époques des musiques dont il est question,
Veuillez donc excuser les erreurs ou anachronismes potentiellement présents dans cet article et jugez le fond plutôt que la forme.

En effet, les plus de 25 ans (limite d’âge totalement arbitraire) s’en prennent aux musiques récentes avec les nouvelles « stars » actuelles, Justin Bieber et consorts qui seraient « ridicules », qui ne sauraient pas faire de la musique, je ne suis moi-même pas fan, mais je ne les dénigre pas pour autant.
Si on écoute ces personnes, la nouvelle génération ne sait plus faire de bonne musique, et les jeunes n’écouteraient que du bas de gamme…
Pourtant, ces jeunes-mais-plus-pour-très-longtemps qui ne jurent que par le rap ou l’électro oublient qu’avant eux, leurs ainés ont détesté et presque insulté ces genres de musique, que ce soit donc le rap où « les gens nous hurlent dessus et nous engueulent » ou l’électro où « il n’y a que du boum boum sans intérêt » (their words not mine).
Pourtant, ces vieux-mais-pas-depuis-très-longtemps oublient que le Métal et le Hard Rock ont été détestés et presque insultés par leurs ainés ! (« c’est du bruit violent ! »)
Pourtant, ces vieux-qui-commencent-vraiment-à-être-vieux oublient que…

Je m’arrête ici, mais vous aurez compris l’idée, les personnes qui critiquent les goûts des jeunes ont souvent critiqué auparavant ceux qui faisaient la même chose auparavant, et ont l’air d’avoir oublié ce qu’étaient l’ouverture et la tolérance.

Est-ce une question d’âge, de maturité ?
Une question de fermeture d’esprit avec l’âge ?
Une question de perte de cet esprit révolutionnaire que peuvent avoir les jeunes ?

Je n’en ai aucune idée, peut-être même me fourvoie-je totalement, mais j’ai trouvé intéressant de mettre cette hypothèse en lumière.

J’essaie moi-même de rester le plus ouvert possible aux nouvelles choses, même aux comportements et aux domaines que j’ai du mal à trouver intéressants.
Même si « Allô quoi ! » c’est parfois difficile.

 

Image

Got2Be Tolerant

mar21

Leave a Reply