Pirater oui, mais pirater quoi ?!

6437570877_cf5b1a35de_o_d[1]

Après avoir lu un article sur le site de Gizmodo parlant d’un Hacker ayant piraté les systèmes informatiques d’une prison, j’ai été très frustré.

Je vous résume la situation qui est expliquée (presque) de long en large au travers du web sur des dizaines de blogs et autres sites d’informations :

Nicholas Webber, Hacker de son état, emprisonné pour ses actions, aurait piraté le système de sa prison pendant un cours d’informatique, en 2011.

L’affaire ne remonte que maintenant car le prof du cours en question clame qu’il s’est fait virer de façon injustifiée à cause de ça. Un autre débat.

 

Voilà pour les faits…

Parce que quand je parlais de résumé, c’est en fait à peu près tout ce que l’on sait.

Tous les sites que j’ai pu vérifier, rapportant l’affaire, disent plus ou moins la même chose, ajoutant des détails sur la vie de Nicholas pour certains, sur la vie du prof pour les autres, ajoutant leurs propres analyses et commentaires, mais le fond, les informations sur le sujet restent quasi identiques partout.

Ce qui m’a frustré, c’est le manque d’information et d’approfondissement sur LE sujet qui m’intéressait justement : L’objet du piratage.

En effet, le site source de Gizmodo parle d’un « hack into the prison’s mainframe », qui n’insinue pas un simple piratage de PC, mais plutôt des serveurs, même si ça ne reste que plus ou moins supposé (par moi).

« It is understood his actions caused ‘major panic’ but it is not clear what, if anything, he managed to access » dit le Dailymail qui explique donc que les actions du hacker auraient causé ce que Gizmodo traduit par « une belle panique », et que je traduirai plutôt par une ‘panique majeure’ (ça enlève le côté cour d’école et augmente le côté mélodramatique) mais explique que ce à quoi il a accédé, s’il a accédé à quoi que se soit, n’est pas clair.

On ne sait donc rien ou presque, juste que le réseau était fermé et qu’il n’aurait donc pas pu aller plus loin que la prison.

 

Me voilà d’autant plus frustré que malgré mes recherches, je n’ai rien pu trouver de concluant…

 

Qu’a bien pu faire Nicholas exactement pour provoquer une telle « panique », un renvoi du prof d’informatique, et qui rende ça justement aussi secret malgré le fait que le réseau de la prison aurait été fermé, autonome, au moment des faits ?

Image

Got2Be Frustrated

Leave a Reply