La critique est aisée

8279606400_c99f2c1b41_o[1]

J’écoutais il y a quelques jours une émission d’AppLoad, un excellent podcast ou 4 présentateurs (dont Korben, pour le plus connu d’entre eux) recommandent des app pour les produits de mobilité, smartphones et tablettes en tous genres.

En deuxième partie du podcast, ils présentent et commentent des news sur ces mêmes produits de mobilité.

Dans cet épisode, nos 4 présentateurs de qualité nous ont parlé pendant quelques minutes de la Surface Pro, tablette incluant un Windows complet conçue par Microsoft eux-mêmes, qui est sortie quelque semaines après la Surface RT, tablette moins chère et n’incluant qu’une version « tablette » de Windows, c’est-à-dire sans le Bureau, sauf pour un unique but, celui d’utiliser Office, inclus gratuitement (si je n’m'abuse) dans cette version de la tablette.

Et c’est à ce propos qu’est intervenu Jérôme Keinborg (l’un des 4), et c’est à ce propos que je réagis.

En effet, celui-ci trouvait étonnant que la version pro de la tablette n’inclue pas Office de base alors que sa petite sœur oui, prônant que les équipes de Microsoft ayant géré la chose auraient fait une erreur à se sujet et auraient dû faire les choses plutôt à l’inverse au vu des ventes faibles de Surfaces RT.

Je n’argumenterai pas sur ce sujet, car même si je ne suis pas vraiment d’accord avec ça, il y a bien des arguments cohérents qui vont dans ce sens.

Non, si j’écris cet article c’est surtout pour continue reading »

mar02

Robin des bois, une belle leçon d’ouverture d’esprit ?

robin_hood_toy_by_aretestock-d1hwg7o[1]

En cette période de fête, de joie, d’amour partagé, d’achats presque spontanés, j’ai revu un dessin-animé de mon enfance, le célèbre Walt Disney, Robin des Bois.

Mais si ! Vous savez, celui avec les animaux ! Le coq ménestrel, Robin le renard fougueux, le faux roi lion vicieux, son fidèle serpent persifleur…
Bref, tandis que je regardais ça avec en tête la Saint-Valentin qui baigne les jours alentours d’amour mutin, je m’aperçois d’une chose…
Robin le valeureux est un renard, certes, cela sied à son caractère, comme par hasard, sa bien-aimée Marianne, est une renarde aussi, alors que, hormis son amour pour le voleur, rien dans son personnage ne l’amène à Devoir être une renarde, en tous cas dans ce film là.
Je m’aperçois ensuite d’une chose, il y a énormément de couples, de familles dans cette oeuvre, et tous sont mono-espèces, les lapins avec les lapins, les souris avec les souris, les renards avec les renards, les animaux que je n’ai su reconnaître avec ces mêmes derniers… Il apparaît donc logique que Marianne soit une renarde, au vu de ses accointances avec son congénère.

Mais une question reste alors en suspens, Belle Marianne est la nièce du roi Richard, celui-ci étant un lion, qu’a-t-il bien pu se passer dans cette famille ?!

 

Image

Got2Be Just askin’

fév15